Via et rando autour du barrage du Sautet

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Via et rando autour du barrage du Sautet

Samedi 29 mai 2021, Nous étions huit ganistes pour cette sortie combinant une Via le matin et une randonnée pédestre l’après-midi.

Pourquoi pas soutenir l’idée de la complémentarité entre Via ferrata et rando pédestre dans un même secteur ? Objectif : La via du barrage du Sautet appelée le Grand Frisson. A noter : la deuxième via appelée les « Tunnels » est définitivement fermée pour cause d’éboulements dans les tunnels.

La première passerelle qui traverse le Drac

Après le contrôle du matériel par binôme (baudrier, fixation kit de sécurité, longe de sécurité et casque) au parking aménagé en haut du barrage, nous descendons la rive droite du Drac en aval du barrage. Un bon sentier aérien et câblé jusqu’à rejoindre la jolie passerelle de trente mètres environ qui traverse le Drac.

C’est une ambiance particulière qui nous attend sur cette via. Le canal de fuite du barrage avec ses eaux turbinées sont rejetées en aval avec un bruit de torrent bien actif. De ce fait, difficile de discuter entre nous. La communication se fait par signe comme en plongée sous-marine !

Concentration sur les mousquetons

La via est en fait une longue traversée montante sur la paroi rocheuse, rive gauche du Drac, entièrement en aval du barrage.

Même pas peur du vide

Aucune difficulté technique, globalement de niveau PD avec quelques passages AD plus verticaux. Mais le “gaz” est toujours présent avec la vue plongeante sur les eaux du Drac entre trente et soixante mètres sous nos yeux.

Un peu de verticalité avant de rejoindre le pont

La traversée est agrémentée d’une deuxième passerelle de vingt mètres bien stable et rassurante. La via est beaucoup ferratée, avec peu de contact rocher pour les puristes. Après deux heures de via nous ressortons à 11h50  au dessus du barrage. Tout le monde est bien passé, même le débutant Honorio.

La Souloise et ses eaux transparentes pour notre pique-nique

Direction en voiture le plateau de Pellafol. Après une courte navette de voiture entre Pellafol le Vieux et la Posterle, nous descendons quinze minutes pour rejoindre la Souloise à proximité de la passerelle (alt. 800 m). Là nous trouvons un espace agréable au bord de la rivière pour partager notre pique-nique.

Quand la Souloise entre dans le réservoir du lac de barrage

Cet après-midi est constitué par une randonnée au bord de la Souloise, de la passerelle jusqu’à la proximité de la confluence avec le Drac et la constitution du lac de barrage du Sautet. Itinéraire bien tracé  que nous quittons (dix minutes de hors sentier) pour découvrir la berge de la Souloise sauvage avec quelques pêcheurs en pleine action !

Les premières cheminées de fées

Pour nous, l’intérêt est constitué par les nombreuses cheminées de fées (ou demoiselles coiffées) qui agrémentent le parcours  jusqu’à Pellafol le Vieux. Avec de belles vues sur le barrage et les sommets rocheux alentour : le pic Pierroux, le Gicon,et petit et grand Bréchon.

Aussi appelées demoiselles coiffées

A noter le sentier de découverte aménagé par la RTM (restauration des terrains de Montagne). Il est 16h15 : fin de l’aventure. Environ 400 m de dénivelé et 7,5 km réalisés.

Avec la Souloise aux eaux chargée d’alluvion à proximité de la confluence avec le Drac
La belle pyramide rocheuse du Gicon qui domine la rivière
Les étonnantes strates calcaires, soulignant une activité géologique tourmentée

Puis retour à la normalité et une bière en terrasse au bar à la Mure !

Alain.

Les huit ganistes du Sautet : Claire P., Elisabeth T., Tony, Alain, Annie D., Pierre D. Honorio, Michel C..

L’équipe du Sautet