Trek tour des dents Blanches

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Trek tour des dents Blanches

Du 24 au 29 septembre nous avons réalisé ce joli trek de six étapes, varié en paysage,  à la frontière franco-suisse, à la découverte d’un massif peu connu des grenoblois . Il fut assez technique sur cinq étapes, avec une météo idéale.

Trois sommets, quatre pas engagés, et dix cols traversés. Des  refuges avec hébergement en demi-pension, avec un accueil et un confort contrastés.

Jour 1 : les Allamands / col de la Golèse / refuge de Chardonnière (1345 m).

Dénivelé de 580 m et 6,1 km parcourus

Départ des Allamands (109 6m) à Samoens. Etape facile avec un paysage de moyenne montagne (forêt et alpage).

Jour 2 : refuge de Chardonnière / col de Cou / croix d’Increne / Barme / signal de Bonavaux / Bonavaux / pas d’Encel / cabane de Susanfe (2105 m)

Dénivelé de 1600 m, 16,1 km parcourus.

Magnifique vue à partir du col du Cou sur toute la chaîne nord des dents Blanches et les dents du Midi, à partir du signal de Bonavaux. Les glaciers orientés nord du Grand Ruan nous apportent une autre dimension. Le passage du pas d’Encel bien que protégé d’un câble n’est pas négligeable. Au vu de sa longueur (300 m de dénivelé), son passage à l’ombre nous a permis vers 15h d’économiser notre énergie.

Jour 3 : cabane de Susanfe / col de Susanfe / col des Paresseux / Haut de Cime (3258 m) / cabane de Susanfe. Etape en aller/retour avec sac allégé

Dénivelé de 1170 m et  8,7 km parcourus

Le cheminement du col de Susanfe jusqu’au sommet de Haut de Cime est caillouteuse et raide. Mais la récompense est là avec un panorama à 360° du lac Léman au mont Blanc en passant par le Grand Combin, la dent d’Herens, le Cervin et le mont Rose.

J4 : cabane de Susanfe / pas des Ottans / col des Ottans / Petit Ruan (2845 m) (sommet optionnel) / col des Ottans/ tête des Ottans / col de Sagéroux / Refuge de Vogeale (1916 m)

Dénivelé de 960m et 11,4 km parcourus.

Attention le pas d’Ottans mérite sa cotation R4, car la cheminée, équipée de câbles plus échelons scellés et échelles, se terminant par une étroite arche que l’on traverse, est plutôt impressionnante.

Jour 5 : refuge de Vogeale / pas à l’Ours / col des Chambres / pointe de Bellegarde (2514 m) / lac des Chambres / refuge de Folly (1560 m)

Dénivelé de 800 m et 9 km parcourus

Le pas à l’Ours qui permet de prendre pied sur l’alpage supérieur exige une attention permanente sur les vires marneuses. L’arrêt pique-nique au bord du lac des Chambres s’impose pour admirer les icebergs : ces gros névés permanents au milieu du lac enchâssé entre deux parois.

Jour 6 : refuge de Folly / col de pointe droite / pas au Taureau (2560 m) / col de Bostan / les Allamands

Dénivelé de 1150 m et 14,4 km parcourus

La descente du pas au Taureau bien équipée de câbles s’est effectuée sans problème pour tous. Les difficultés  méritent leurs cotations :  R2/ R3 pour le pas d’Encel et pas à l’Ours, R3 pour le sommet de Haut de Cime, et R4 pour la descente du Pas au Taureau et l’ascension du pas d’Ottans.

Bon point pour le refuge de Vogeale : le plus beau le plus confortable avec le meilleur menu et une animation sur les Chauve-souris en soirée.

Conclusion

Cout total du trek par personne comprenant les hébergements, boissons, covoiturage : 283 € Le niveau du groupe fut homogène , même si quelques différences de rythme apparurent certains jours. Les participants sont tous ravis du cadre grandiose du paysage.

Alain.

Les onze du trek des dents Blanches : Catherine A., Jean-Paul C., Bernard R., Hervé G., Odile G., Claire P.,  Élisabeth T., Claire G., Marylène, Philippe M., Alain.

Quel régal les sentiers suisses !
Jour 1 : quand le sentier traverse le troupeau
Jour 2 : glacier de la Salière sous le Grand Ruan
Jour 2 : vue du refuge de Susanfe vers 20h30
Jour 3 : à 2500 m au col de Susanfe, prêt pour 700 m de dénivelé entre marne et cailloux
Jour 3: mont Blanc vu du sommet à 3258 m
Jour 3 : arrivée au sommet de Haut de Cime
Vue du sommet, vers la frontière française
Jour 4 : à l’aise dans l’ascension du pas d’Ottans !
Jour 4 : la sortie du pas par la petite arche
Jour 4 : le Petit Ruan juste devant nous. Seul Philippe fit l’ascension
Jour 5 : magnifique lac des Chambres avec ces icebergs !
Refuge des Folly à 1560 m pour notre dernière nuit
Jour 6 : un champ de lapiaz, plus facile qu’il n’y parait
Jour 6 : la descente du pas au Taureau, dernière difficulté du trek