Traversée des rochers du Playnet en Vercors

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Traversée des rochers du Playnet en Vercors

Nous étions six ganistes pour cette traversée en boucle méconnue sur le balcon est du Vercors.

L’objectif étant de faire une traversée des tours rocheuses du Playnet en montant par le pas Ernadant et en descendant par le pas Morta. La chaleur et le soleil sont déjà présent à 9 h au départ du parking de St Andéol (1050 m). Nous effectuons la montée en terrain partiellement découvert par le bon sentier au dessus des Charreyres pour atteindre le sentier du périmètre vers 1550 m. Nous empruntons celui-ci sur environ un kilomètre vers le nord, pour contourner à sa base l’immense barrière rocheuse du Rocher du Playnet.

Nous quittons alors ce bon sentier pour entamer la principale difficulté de la journée : la montée du pas Ernadant. Nous gravissons d’abord un raide pierrier pour rejoindre le pied d’un grand couloir. Ici nous mettons les casques pour éviter les éventuelles chutes de pierres. Nous remontons ainsi ce grand couloir pierreux, terreux et gravillonneux, en nous aidant au mieux avec les prises rocheuses. Le couloir obstrué par énorme rocher, nous poursuivons à droite par une petite vire exposée au pied d’une barre et déboucher sur une courte plate forme herbeuse. De là, l’itinéraire balisé de petites marques bleues est plus évident, entre petites portions d’escalades de niveau 2 et petites vires herbeuses.

L’itinéraire nous ramène dans l’axe supérieur du couloir, que nous poursuivons jusqu’à traverser une belle arche. Une dernière vire et nous voilà sorti au pas Ernadant (1833 m). Le niveau R4 de ce pas est justifié par son exposition, les possibles chutes de pierres et les glissades.  tout le monde était très concentré sur les gestes à faire. Après une heure d’ascension, nous sommes tous contents de déboucher sur les hauts plateaux. Encore 45 minutes d’ascension sur une sente bien marquée et nous atteignons le sommet du rocher du Playnet (1994 m).

La vue est plongeante sur tout le flan est du Vercors jusqu’à la Moucherolle et les Deux Soeurs, le mont Aiguile au sud et plus loin, le Dévoluy. Pique-nique au sommet, sans vent, mais avec le soleil. A 13h45 nous entamons la descente plein sud par une sente bien visible qui contourne Roche Rousse. Environ soixante mètres sous la croupe sommitale nous croisons avec surprise une dizaine de bouquetins avides de sieste à l’ombre de petits pins. Ils ne sont pas dérangés du tout par notre présence. Nous poursuivons jusqu’au pas Morta (1889 m ). La descente de ce deuxième pas, plus aisée, demande toutefois de la vigilance. Nous rejoignons le sentier du périmètre que nous suivons vers le nord jusqu’à l’aplomb de la tour principale du Playnet. De cette bifurcation, nous dévalons le sentier raide mais confortable, qui nous ramène au parking à 16 h.

15980 m de dénivelé et 10,5 km réalisés par un groupe homogène et motivé par ce type d’itinéraire loin des foules et engagé. Nous achevons cette belle aventure par une bière fraîche en terrasse du bar/restaurant “Les Agapes de l’Arzelier”.

Alain.

Les six du rocher du Playnet : Carole, Martin, Alain, Marylène, Elisabeth, Brigitte.

Le chemin se dessine à peine dans la façade
Il vaut mieux vérifier deux fois
Le pied doit être sûr
Le photographe se met en place
L’arche de sortie et la photo de la victoire
La belle barrière du Vercors
Le repas
Les bouquetins ne veulent pas sortir de leur sieste pour nous
La descente est plus facile, mais les bâtons sont les bienvenus