Tour de la zone humide du plateau du Peuil

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Tour de la zone humide du plateau du Peuil

Nous étions quatre ganistes motivés par cette sortie originale, sauvage et de proximité à quinze kilomètres de Grenoble. Ceci malgré une météo plutôt maussade avec un petit crachin breton au départ.

Courte navette de voiture pour permettre une boucle entre le château des Allières sur Claix et le plateau du Peuil. Nous abandonnons dès le départ l’option “cabane de Chabloz” perchée dans les rochers du même nom, à cause du terrain très humide. Partant du château à 345 m, nous empruntons le large mais raide sentier qui longe la rive gauche du torrent de la Pissarde, avec deux courtes extensions pour admirer de plus près la cascade des Allières.

Étonnant : aucun canyoniste ce jour, pour descende ce beau canyon ! Nous poursuivons jusqu’au pont de la Pissarde à 736 m, puis nous empruntons la route des Savoyères sur 800 m et à l’épingle a cheveux. Nous quittons le bitume pou une minuscule sente, en  clairière et bordure de forêt. 

Vers 850 m, nous quittons cette bordure pour prendre le sentier du belvédère (indiqué sur aucune carte). Ce sentier balcon en pleine forêt très sombre, presque horizontal, peu marqué au début, remonte plein nord sur une distance de 1,5 km. Il débouche sur petit éperon rocheux, où est installée la surprenante et spectaculaire cabane de la Robine à 830 m d’altitude. Cette cabane en bois, très confortable, a été construite en 2017 par un amoureux de la montagne. Dans cet endroit aussi insolite que peu accessible, assise sur un rocher et deux arbres, la cabane domine la vallée et Drac, Claix et Varces. Ce petit nid douillet sera notre lieu de pique-nique idéal. Attention la cabane peux accueillir huit personnes au maximum, et deux pour dormir.

Vers 14 h, nous poursuivons le sentier du Belvédère jusqu’à la maison du Sergent. Nous poursuivons en réalisant un grand tour du plateau du Peuil, avec sa remarquable tourbière. Arrivée vers 16 h au parking. Nous terminons cette belle aventure par une bonne bière chez Carole, avec un beau coup d’œil sur la cabane depuis sa terrasse.

Alain.

Les Quatre émerveillés de la cabane de la Robine : Sophie, Carole, Claudette, Alain.

900 m de dénivelé et 11 km réalisés.