Le chalet de la Fouetterie

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Le chalet de la Fouetterie

Ce dimanche 28 novembre, nous étions six randonneurs du GAN motivés pour la première sortie raquettes de la saison.

Il neige comme prévu depuis quelques heures au départ à 9h45 du matin ; de Grand Trievoz au fond de la vallée du Bréda (1200 m d’altitude). Nous mesurons environ douze centimètres de fraîche, insuffisant pour mettre les raquettes de suite.

Objectif : le chalet de la Fouetterie (1773 m) en boucle

Une belle ambiance hivernale

Nous empruntons une piste confortable et peu pentue en guise d’échauffement. Premier obstacle au bout de trois cents mètres : le sentier balisé entre dans la propriété de la seule maison du hameau des Moilles. Etrange… Heureusement nous pouvons contourner en contrebas dans une prairie et reprendre notre cheminement qui entre en forêt. Les arbres sont déjà bien chargés de neige fraîche, et cela continue de tomber.

Mais au sol la neige est souvent insuffisante. Cela nous incite à poursuivre avec les raquettes sur le sac. D’autant que le sentier se redresse sérieusement dans la forêt plus dense. Nous atteignons ainsi le carrefour de l’Ambarolin (1470 m). Là, le sentier s’élargit franchement dans la forêt plus éparse, et la couche de neige atteint trente centimètres d’épaisseur.

Le premier Chalet de la Petite Valloire

Nous chaussons les raquettes avec plaisir pour atteindre en quinze minutes le premier Chalet de la Petite Valloire (1542 m). L’atmosphère ouatée, silencieuse, est porteuse d’une grande sérénité. Il ne reste qu’a croiser un chevreuil au détour de notre montée. Petite visite de ce joli chalet récemment restauré grâce à des subventions de la Communauté Européenne.

Nous rencontrons cinq jeunes randonneurs qui redescendent après avoir passé la soirée et la nuit au chalet de la Fouetterie.

Ouf, voilà le chalet de la Fouetterie !

Nous poursuivons notre ascension sur le sentier évident entre forêts et clairières pour atteindre notre objectif vers 12h45. Le chalet de la Fouetterie est bien situé au-dessus de la forêt, vers 1775 m. La visibilité d’environ trois cents mètres nous permet de bien cerner les paysages alentour.

La quantité de neige atteint maintenant quarante centimètres de neige fraîche et légère.

Ce chalet retapé et bichonné par nos amis de “Tous à Poële” est en excellent état. Il reste encore des braises dans le poêle après le passage des jeunes. Alors sans problèmes, Maurice relance la flamme. Flamme qui sera la bienvenue pour nous réchauffer et partager le pique-nique avec une température proche de 8°C.

La douce chaleur du refuge avec le poêle réactivé par Maurice

A noter que le chalet peut accueillir environ quinze personnes en couchage avec une dizaine de couvertures. Personne n’a envie de partir de ce petit nid douillet…

La touche de luxe avec le chandelier pour l’éclairage à la bougie
Un neige froide et légère ; que du plaisir

Pourtant il faut bien redescendre. Par le même chemin jusqu’au chalet inférieur ; puis au carrefour de l’Ambarolin. Nous empruntons un large sentier qui nous ramène rapidementvia le Merdaret au parking du Fanjat.

Une belle ambiance hivernale en forêt, avec 780 m de dénivelé et un pique-nique sympa et chaleureux au Chalet de la Fouetterie.

Alain.

  • Les six de ce beau dimanche enneigé : Monique, Claudette, Natacha, Alain, Claire G., Maurice
  • A noter la présence de Natacha, une nouvelle volontaire et motivée,