Balcon Est du Vercors

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Balcon Est du Vercors

Dix inscrits moins cinq désistements soit cinq participants motivés ce dimanche 16 mai au parking de départ de Château Bernard à 930m d’altitude. Sous un ciel bien bâché mais ce n’est pas la pluie qui arrête les pèlerins du GAN !

Nous optons pour un plan B (sans navette de voitures) mais avec deux cabanes et un refuge qui nous serviront d’abri pour le pique-nique.

Ambiance

De Château Bernard la montée est raide en sous bois humide. C’est une vraie moiteur tropicale qui nous attend jusqu’au refuge des Soldanelles (1500 m).

Pas de pauses pour apprécier la belle forêt de hêtres

Ici surprise: le refuge est ouvert, des clients ont passé la nuit dans les yourtes adjacentes au refuge. Nous prenons un café en extérieur, cause COVID, dommage le poêle du refuge nous aurait bien convenu. Nous poursuivons jusqu’au lieu dit le Pré Achard. De là nous empruntons le sentier du périmètre direction Nord. Nous atteignons la cabane des Clos (1550 m) vers 11h45 après avoir traversé trois couloirs enneigés sans difficultés.

Le névé principal à traverser sans problème
Pour atteindre la cabane des Clos
La visibilité s’améliore

Cabane bien propre et sèche, idéale pour le pique-nique :

  • Une table pour cinq
  • Trois bancs
  • Des bougies
  • Une fenêtre pour la lumière
Pique-nique au sec et convivial

Nous repartons vers 12h30, bonne surprise : il ne pleut plus et le plafond nuageux s’élève au-dessus de 1900 m, ce qui nous laisse entrevoir de belles vues sur les falaises des deux Sœurs.

La pluie s’arrête pour l’après midi et le plafond nuageux monte

Nous revenons sur notre sentier périmètre vers le sud, et nous le poursuivons jusqu’au lieu dit les “Poules”. Nous franchissons environ huit couloirs encore enneigés (entre deux mètres et six mètres de largeur). la trace existe, il reste à la consolider.

Le col de deux sœurs toute juste à découvert
Le sentier du périmètre bien visible sous les barres rocheuses de la Grande Moucherolle

Nous sommes dominés successivement par les falaises de la sœur Agathe, la grande et la petite Moucherolle.

La faune sauvage qui vit au ralenti sous la pluie
Les nombreux escargots de Bourgogne

Aux Poules nous empruntons la petite boucle de quarante minutes en direction du pas de la Balme pour découvrir une harde de vingt bouquetins en mode “traversée de névés cools”.

Une harde d’une vingtaine de bouquetins…

Revenus aux Poules nous descendons un bon sentier dans une superbe forêt de hêtres jusqu’à la cabane forestière du Bois Barnière.

De là une bonne piste nous  amène au point 1243 m ou nous bifurquons sur le sentier longeant le ruisseau du Mas Roux : un ruisseau devenu un vrai torrent qu’il faut franchir à gué. Une courte remontée pour reprendre le sentier initial qui nous ramène à Chateau Bernard. Il est 16h15; la pluie nous a repris juste avant l’arrivée.

Le passage à gué du ruisseau du Mas Roux

Conclusion : par temps médiocre il faut toujours partir, et après on s’adapte !

Alain.

  • 1000 m de dénivelé
  • 18,9 km
  • Beaucoup plus d’animaux rencontrés que d’êtres humains croisés
  • Un itinéraire plan B finalement aussi long que le plan A
  • Mais finalement le groupe des cinq (Martin G., Didier G., Françoise J., Tony, Alain) très content de leur journée originale en pleine nature