Vias ferratas de Chamrousse

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Vias ferratas de Chamrousse

Au programme par ce samedi ensoleillé, l’enchainement des deux via ferratas de Chamrousse : la via des Lacs Roberts, et la via des Trois Fontaines.

Après un départ compliqué, on arrive au Recoin de Chamrousse à 10h30 à cinq ganistes. Jean-Claude que nous devions retrouver vers l’auberge de jeunesse a déjà pris de l’avance. Après un départ de la station à bonne allure en départ des lacs Roberts, on retrouve Jean-Claude peu avant le couloir de Casserousse.

Dans la montée avant la Brèche Robert Sud

Le groupe composé enfin de six ganistes continue la progression vers les lacs, entre blocs et rares nevés. Une fois passé la brèche Sud, les lacs se découvrent sous nos yeux sous un temps toujours aussi ensoleillé. Quelques instants de plaisir pour les yeux, avant une montée raide de cinq minutes pour atteindre le pied de la première via ferrata.

Les lacs se dégagent juste après avoir passer la brèche

Dans les premiers équipés, Tony et moi, on en profite pour faire un petit cours sur le rappel, avec les quinze mètres de corde que je transportais, devant le groupe et plusieurs ferratistes qui s’équipent également. S’en suit le départ dans la foulée ensuite pour l’ensemble du groupe. Après une quarantaine de mètres, le dernière groupe de ferratistes présent fait remarquer à la colonne qu’il reste un sac en bas : c’est le sac de Tony qui était parti en tête à fond les ballons ! En dernier de cordée, je redescends pour récupérer le sac et remonte la ligne aussi rapidement.

Un départ de via très “naturelle” et sans sac à dos pour certains

Ce n’est pas grave car cette première partie de la via, équipée à l’ancienne, et très axée sur le rocher en perturbe plus d’un, ce qui me permet de les rattraper. Arrivés à la passerelle, les prises se font plus franches, mais la paroi est également plus verticale, voire légèrement déversante, cependant on sent que le groupe accélère facilement. 

Après une petite passerelle, ce n’est déjà plus le même rocher

A 13h en haut de la via, le groupe enfile son en-cas en moins de quinze minutes (un record pour le GAN je pense ! ) pour se diriger vers la via ferrata des Trois Fontaines (coté lac Achard).

Le répit et le repas sont de courte durée en haut de la via

Cette deuxième via est classée cotée plus facile, très horizontale, mais il y a plus d’agrès (pont népalais, pont de singe, passerelles) que la via des Roberts. La via est également plus “naturelle” au final que dans mes souvenirs. 

Le groupe avance tranquillement jusqu’au premier pont de singe que certains appréhendent, mais celui-ci passe sans souci pour tout le groupe. Quelques enjambées plus loin, le deuxième pont (népalais cette fois) nous sépare de la fin de la via. Au final, personne n’aura pris les échappatoires. 

Le pont de singe un peu trop détendu qui en a tendu certains

Le retour se fait tranquillement pour le groupe, avec passage par le col des Lessines et trempette des pieds dans le lac Robert.  Sur le chemin du retour, dans les éboulis avant le couloir de Casserousse, j’entends des rochers qui dégringole la pente : on est surpris par un chamois et son chevreau qui dévalent à toute allure les éboulements sans même trébucher.

Retour en station aux environs de 17h pour finir par une petite bière au Poivre Rouge (Pepe Rosso pour les champions d’Europe !) pour conclure une bonne journée bien fatigante.

David.

Les six du groupe : Sophie, Jean-Claude, Tony, Françoise, Mauro, David