Itinérances autour de la Lavey

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Itinérances autour de la Lavey

La Boucle est bouclée !…

Nous posons nos bâtons pour vous raconter notre week-end de Pâques(4/5/6 avril) au cœur de l’Oisans. La famille Barthe-Lattard participait au grand complet, entourée de trois piliers du GAN : Alain, Jean-Luc et Jacques B.

25 ans après nous être faits gentiment portés dans les sacs, gardés en gîte et ailleurs, nous voilà initiés à la randonnée en montagne pour un premier raid de trois jours.

Départ de la route de la Bérarde sur le parking de Champhorent, avec en guise de mise en jambe un portage jusqu’au refuge de la Lavey : il commence à floconner…

Après une première nuit au refuge “A la belle étoile” (et oui c’était le nom de la chambrée !), départ entre les nuages pour le col des Aiguilles (3082 m). Florian étrenne son nouveau matériel de rando, source de nombreuses curiosités : le splitboard (ou snow de randonnée). La sagesse de nos guides, faisant face à un brouillard non décidé à nous laisser franchir un verrou bien enneigé, nous conduit à rebrousser chemin à 200 m du sommet. Seul l’intrépide Jacques B. poursuit son ascension vers le sommet, derrière un groupe mené par le sympathique guide Didier, rencontré au refuge. Cette première journée nous offre une délicieuse neige fraîche. Mais ce plaisir est bridé par les passages de brouillard: nous goûtons véritablement la neige, chacun à notre tour, dans la bonne humeur! De retour au refuge ,nous apprécions alors, la fameuse bière pression Alphand (Lionel frère de Luc le champion de ski).

Le soir, autour d’une bonne garbure (chou + lard + canard) et choux à la crème pralinée au dessert, la décision est prise d’effectuer le lendemain une traversée, pour rejoindre le col de La Lavey (3309 m) et descendre par le glacier du Chardon puis du haut Vénéon pour rejoindre la Bérarde.

Lever 4h30, nous chaussons pour 1540 m de dénivelé. Nous découvrons sous un ciel étoilé, le couloir Maximin, l’Aiguille de l’Olan, la cime du Vallon… Ambiance garantie ! Sur les 2 rives, les guirlandes de “loupiotes frontales” concurrencent le clair de lune…

Sur un rythme mené tambour battant par Alain, nous voilà partis dans un froid de canard, allant jusqu’à pétrir nos bouteilles. La technique “pingouin” est adoptée par tous pour prévenir l’onglet…

Après cinq heures de montée, nous arrivons face à la Meije, avec un magnifique panorama sur les plus beaux sommets de l’Oisans. Nous basculons sur le glacier de l’Ane puis celui du Chardon accompagnés cette fois ci par un soleil radieux, des glaciers qui ne gardent que le nom tellement les crevasses et les séracs sont inexistants. Dixit Alain, « la neige de cinéma », nous garantit une descente sublime surplombée par le Dôme des Ecrins. Que du bonheur!

Nous dégustons nos derniers virages avant de remettre les skis sur le sac pour arriver jusqu’à La Bérarde.

Nos deux chauffeurs (qui ont fait du stop) nous retrouvent sur la terrasse ensoleillée autour d’une bonne bière…

Bref vous l’aurez compris, une belle première expérience, que nous sommes fiers d’avoir partagés avec les cadres historiques du GAN qui nous ravissent encore de leurs récits !

A notre tour, nous cédons à l’appel de la montagne.

Un grand merci à Alain et Jean-Luc qui sont toujours là … à nous indiquer le bon chemin… et la bonne trace… Désormais, pour justifier l’investissement du temps passé, à nous de faire la trace !

Alors, à très vite 😉 !

Quelques chiffres pour illustrer ce week-end :

  • 1 départ en retraite fêté
  • 48 coups échangés au cours des deux nuits en refuge pour faire taire les ronflements
  • 121 conversions effectuées sur le week-end (et il y a encore des progrès à faire.. !)
  • 800g de chocolat partagés

Joana & Florian

Montée au col de l’Aiguille… est-ce bien là ?
L’attente du soleil est longue
Entre plusieurs couches de brouillard
J3 : La froideur matinale pour débuter la traversée du col de la Lavey
Dès que le soleil arrive, quel cadre !
Quand le surf se transforme en skis pour la montée…
…pour revenir en une seule pièce à la descente
Premiers rayons de soleil sur l’Olan et la cime du Vallon
Une pause bienvenue pour cette longue étape
Zoom sur la Meije juste avant le col
La solitude des grands espaces
La pointe du vallon des Etages
L’Ailefroide et les Ecrins
Vue du col de la Lavey sur les Bans
Versant sud du col de la Lavey
Les premiers virages
Sous une brève coulée de neige récente
Descente face aux Ecrins
Magnifique !
Descente sur le débonnaire glacier du Chardon
Retour vers la Bérarde avec vingt minutes de portage