Escalade au Grand Bec de la Roizonne

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Escalade au Grand Bec de la Roizonne

Grand bec de la roizonne : une belle journée d’escalade et de montagne

Eh oui, certaines fois, « le plan se déroule sans accroc ».

Nous sommes donc sept à partir après un réveil express pour l’un d’entre nous et une pause gourmande à Vizille pour tout le monde. Nous allons en direction du parking de L’Alpe du Grand Serre et des grandes voies du grand bec de la Roizonne. Tout cela annonce une grande journée….

La magie du froid matinal sur les prés

Certains ont quand même longtemps douté du temps et voulu absolument voir des nuages et du froid au départ, se couvrant de multiples couches et bonnets… Toutes ces pelures ont été enlevées environ douze minutes plus tard quand le soleil éclairait le sentier et que ce dernier se redressait.

L’équipe doudoune

Après une montée par une piste bien tranquille, on la quitte pour prendre un sentier cairné qui nous emmène au pied de la face Sud (voire Sud-Est) du Grand Bec. Les jambes sont bien chaudes en arrivant !

Nous avons décidé de faire une cordée de trois autonomes, une de deux apprenants et une de deux initiateurs. Les deux dernières réaliseront la même voie afin que les apprenants puissent être en situation de réaliser l’ensemble des manips de façon autonome, sous des regards expérimentés. Cette pédagogie a parfaitement fonctionné et toutes les cordées ont pris un immense plaisir à grimper sur rocher “prisu” et vertical, même dans des cotations faciles.

Même les plus débutants ont un grand sourire

Bien entendu on est en montagne, donc parfois le caillou peut partir. Mais globalement il est excellent et les voies sont très bien équipées. Le regroupement se fait au sommet, six longueurs plus haut. Avec un petit pique-nique et une sieste rapide.

La dalle du repas et de la sieste

Tous les participants étant en forme, nous décidons non pas de descendre par le chemin le plus direct mais de continuer de monter dans le fond d’un couloir assez raide afin d’atteindre une sorte de col, non loin de la sortie de la via ferrata. Nous montons encore un peu dans un paysage magnifique de couleurs et de neige ! Puis la descente se fait vers le lac de Brouffier dans un versant entièrement enneigé et verglacé à deux ou trois reprises. Du lac à la voiture la descente est encore longue, mais belle et variée.

Embouteillage au niveau de plaques de glace inattendues

Sortis de la forêt et à nouveau sur la piste, nous retrouvons les nuages. Un bel apéro chez une participante en compagnie de deux animaux complètement fous permettra de finir la journée dans d’excellentes conditions. Au final, une grande journée de montagne et d’escalade avec du soleil, de la chaleur, de la neige, et des paysages qui deviennent automnaux…

Benoit.