Dent du Chat & Via du Cornillon

Grenoble Amitié Nature - Club de montagne omnisports

Dent du Chat & Via du Cornillon

Comment associer une Via ferrate et un bel itinéraire de randonnée ?

Nous étions huit ganistes déterminés et motivés pour réaliser cet enchaînement via & randonnée pédestre autour de la Dent du Chat.

La météo ne s’est pas trompée pour ce dimanche 5 mai 2019. Temps froid accentué par la neige tombée dans la nuit et le vent du nord. Arrivés au Col du Chat à 9h20 à 630 mètres d’altitude aucun flocon de neige et quelques nuages au dessus de 1300 mètres, température autour de deux degrés. Chaudement habillés, nous décidons de modifier notre plan initial : en montant à la Dent du Chat d’abord et de réaliser la via ferrate dans l’après-midi aux heures les plus chaudes de la journée.

Après 25 minutes de marche sur le sentier sec nous atteignons le départ de la via du rocher du Cornillon (830 m), les câbles encore humides, les poutres et les planches de la via recouvertes d’un centimètre de neige fraîche, nous confortent dans notre choix. Nous poursuivons notre montée en belle forêt de hêtres. Celle-ci nous protège du vent. La neige au sol apparaît vers 900 mètres d’altitude. Plus nous montons plus la couche prends forme : environ huit centimètres de neige vers le sommet, sous les arbres.

Nous croisons plusieurs randonneurs équipés de basket, qui reviennent du sommet. Notre progression se ralentit, dans les passages câblés ou nous assurons nos pas sur le sentier plus étroit. Nous basculons sur le versant sud vers 1340 m. Encore quinze minutes, quelques passages câblés et quatre échelles à gravir, et nous atteignons la Dent du Chat (1390 m) à 12h.

Très beau panorama à 360° entre les Bauges, ennuagée à partir de 1800 mètres, la vallée du Rhône et belle vue sur le Lac du Bourget. Quelques photos et nous repartons vers la descente car le vent semble forcir avec quelque rafales à cinquante kilomètres/heures. La descente s’effectue sans problèmes, mais avec beaucoup de concentration et d’attention pour éviter les glissades sur la neige.

Arrivée à la plate forme sommitale de la via ferrate vers 13h45. Belle vue sur le lac et pique-nique au sec sur les rochers, sans vent et avec quelques rayons de soleil. Après reconnaissance de la via (planches poutres et câbles secs) nous décidons d’effectuer l’enchaînement des deux tronçons : d’abord la traversée descendante de Primevère puis le Rocher du Cornillon.

https://www.viaferrata-fr.net/via-ferrata-145-Rocher-de-Cornillon-Bourdeau-Savoie.html

La première partie orientée nord/est est encore fraîche. Mais équipés de nos gants cela s’enchaîne bien. La via est très bien équipée, mais adaptée aux “petits” avec des prises de mains trop basses pour les grands. La deuxième partie plus facile et plein sud nous ouvre de belles vues plongeantes sur le lac. Retour à la plate forme vers 16h ou nous retrouvons les deux membres du groupe qui n’ont effectués que le deuxième tronçon plus facile.

Retour au parking vers 16h15. Au total : 930 mètres de dénivelé réalisé et 8,5 kilomètres avec une jolie via en prime. Ce scénario permets aux randonneurs aguerris et équipés de faire une via complétée par un beau sommet. Débriefing fort agréable chez la régionale de l’étape qui nous invite chez elle au Bourget du lac pour déguster une bière et un gâteau maison.

Alain.

Où y’a d’la via y’a du plaisir!

Les huit de la dent du Chat : Catherine A., Yves L., Marie et Nils, Alain, Michel C., Catherine R., Lea S.

La neige est bien présente au sol à partir de 900 mètres
Le printemps dans la vallée
L’hiver dans les arbres, en plein dans leur réveil printanier
La parasol recyclé !
Passage étroit, le câble est bienvenu
Ambiance, à quelque mètres du sommet
L’arrête sommitale avec le Mollard Noir en prolongement
La dent du chat, panorama à 360°
Vue sur le lac du Bourget, les Bauges embrumées
Plateforme du haut de la via, dominant le lac
Les nuances du lac, vues depuis la via
Et la via du Cornillon pour finir la journée